Le référendum contre le cautionnement de 67 Mios n'a pas abouti

Le référendum annoncé contre la décision du 22 juin 2021 du Conseil municipal de Vernier d’octroyer à la fodac un cautionnement à hauteur de CHF 67 Mios, pour garantir les emprunts que la fondation devra contracter en vue de la construction de Concorde espace culture, n’a pas abouti, les signatures nécessaires n’ayant pas pu être récoltées dans les délais fixés.

Le contrat de crédit pour la construction va donc pouvoir être sollicité.

 
 

.

Concorde : la demande d'autorisation de Construire déposée

Etape importante dans le déroulement du projet : c'est le 26 juillet que la demande d'autorisation de construire pour la réalisation de l'espace culture Concorde a été déposée par les mandataires de la fodac.

Espérons que les nombreux contacts préliminaires avec l'ensemble des services de l'Etat pour préparer le dossier et en vue de la conformité du projet avec les réglementations en vigueur sauront maintenir le temps d'instruction du dossier dans des délais raisonnables.

Référendum annoncé contre le cautionnement de 67 Mios

Le comité référendaire a informé la Maire de la commune de Vernier du lancement d'un référendum contre la délibération du Conseil municipal de la commune de Vernier, du 22 juin 2021 relative au cautionnement solidaire de la commune de Vernier, pour une durée de 20 ans, en faveur de la Fondation pour le développement des arts et de la culture (FODAC) en vue d'un emprunt de 67 millions de francs destiné au financement de la réalisation du secteur A Concorde et annulant la délibération du 11 avril 2017.
 
Le délai pour la récolte des signatures échoit le 10 septembre 2021
 
 

.

Le Conseil municipal de Vernier vote un cautionnement de 67 Mios

Lors de sa séance du 22 juin 2021, le Conseil municipal de Vernier, par 23 OUI, 10 NON et 4 abstentions, a voté le cautionnement solidaire de la Ville de Vernier pour des prêts à hauteur de 67 Mios que contractera la fodac afin de permettre la réalisation du projet Concorde espace culture et de l’immeuble de logements pour artistes et personnes en formation situé sur le secteur A du PDQ Concorde.
 
Ce cautionnement est assorti d'une rémunération annuelle de CHF 67'000.-- due à la Ville de Vernier par la fodac.
 
Il remplace le cautionnement solidaire de 10 Mios octroyé en 2017.
 
 

.

Le Conseil de fondation se féminise et s'agrandit

Le Conseil municipal de Vernier a validé la nomination de Mme Eva AROUTUNIAN et de Mme Emilie FLAMAND au sein du Conseil de fondation de la fodac.

Née en Arménie, Eva AROUTUNIAN a commencé ses études de piano à l’Ecole de Musique Tchaïkovski d’Erevan. Elle poursuit ensuite sa formation en Suisse, d’abord à Genève, puis à Berne (Solistendiplom) et à Zürich (Liedgestaltung).

En 2003, elle est engagée comme professeur de piano au Conservatoire de Musique de Genève, où elle organise dès 2004 un cours de théâtre musical pour enfants (le premier en Suisse).

Elle fonde en parallèle l’Ensemble Paul Klee, groupe de jeunes musiciens intéressés par la multidisciplinarité et la recherche de nouvelles formes de production musicale. Cette formation a été durant de nombreuses années l’ensemble en résidence du Zentrum Paul Klee de Berne. L'Ensemble Paul Klee a été récompensé par le prix Européen de la découverte culturelle 2006 de l'Europäische Kulturstiftung "Pro Europa", et a reçu en 2013 l’Anerkennungspreis des Kantons Bern.

En tant que soliste ou chambriste, Eva AROUTUNIAN donne de nombreux concerts tant en Suisse qu’à l’étranger (Europe, Amérique du Sud, Proche-Orient).

Lauréate de nombreux prix, Eva AROUTUNIAN a obtenu en 2006 le prix Nico-Kaufmann de la Ville de Zürich pour son engagement dans la musique contemporaine et le théâtre musical.

Habitante de Vernier, Eva AROUTUNIAN a figuré dans la liste des 100 personnalités qui font la Suisse Romande établie en 2009 par le magazine de référence L'Hebdo.

Parallèlement à sa carrière de pianiste, elle assume depuis septembre 2007 la Direction du Conservatoire de Musique de Genève. A la tête de cette Institution, elle a initié un grand nombre de projets novateurs : Musimax, destiné au développement des jeunes talents ; Musique+, pour un apprentissage amateur renforcé ; MusicEnsemble, un système d’intégration sociale par l’orchestre basé sur le modèle vénézuélien El Sistema, qui lui tient particulièrement à cœur. Elle a également initié et mené à terme la rénovation et l’extension du bâtiment historique du Conservatoire, situé à la Place Neuve.

Ce parcours exceptionnel s’inscrit en parfaite harmonie avec les objectifs et la philosophie du projet Concorde espace culture.

Née à Genève en 1982, Mme Emilie FLAMAND y a grandi et étudié les sciences politiques. Après des débuts professionnels dans le milieu associatif (Association transports et environnement – ATE), elle a  rejoint en 2011 le bureau Evaluanda, spécialisé dans l’évaluation de politiques publiques. Précisons que c’est le bureau Evaluanda qui a été en charge de l’étude d’analyse des besoins du Centre culturel de Châtelaine et qui a rédigé le cahier A du concept d’exploitation. En 2016, Mme FLAMAND accède au statut d’associée.

C’est en 2019 qu’elle rejoint l’Etat de Genève, et plus précisément le secrétariat général du département des finances et des ressources humaines (DF), au sein duquel elle suit les dossiers relatifs à la politique des ressources humaines en tant que secrétaire générale adjointe.

Emilie FLAMAND a par ailleurs siégé de 2005 à 2018 au Grand Conseil sur les bancs des Verts. Ayant quitté la politique « active » depuis 2018, elle conserve un engagement associatif : elle copréside le Centre de contact suisses-immigrés(CCSI) depuis 2020.

Ces nouvelles personnalités permettront à la fodac d'aborder avec compétence les défis qui l'attendent dans les prochaines phases du projet Concorde

Image
Adresse

fodac
rue du Village 28
1214 VERNIER

E-MAIL

info@concorde-culture.ch